samedi 29 décembre 2007

Maison de Poupées

Elle dit:"I think the ultimate luxury in fashion is to be yourself, to celebrate your personality."
C'est un peu ma définition de la mode à moi aussi.

Elle n'est pas encore distribuée en France, mais son nom résonne sur toutes les lèvres guerlainisées, c'est Erin Fetherston.

Qui ça?
C'est une belle américaine, blonde comme les blés de sa Californie natale, et qui rêve des collections ponctuées de robes baby-doll, de volants et de dentelles, comme un songe de petite fille, comme une maison de poupée, comme une escapade parisienne, comme les légendes et les mythes irlandais qui l'inspirent et la fascinent.



Régulièrement, les créateurs se lancent dans un exercice de style, oeuvrent de charité, et consentent à partager un peu de leur univers avec le commun des mortels. Ca donne des colletions inégales de Cavalli, Viktor and Rolf ou Stella Mac Cartney pour H&M par exemple.
Aujourd'hui, la belle Erin a dessiné une collection plus accessible aux prix aussi doux que ses créations pour Target, le distributeur américain.
Cette collection est en vente sur leur site, www.target.com/go, et je m'apprête à passer commande.

En voici quelques modèles...


ou encore


Enfin, pour illustrer cette merveilleuse collection, elle a concocté un petit film, une perle, que je vous laisse découvrir...
Fermez les yeux, laissez-vous bercer par la musique, ouvrez-les: vous avez poussé la porte de son monde fabuleux...



Si vous avez aimé, et que vous en voulez encore, voici le film illustrant sa collection Automne/Hiver 2006: Wendybird. Son amie Kirsten Dunst y joue le rôle d'une jeune ouvrière qui découvre une malle féerique pleine de vêtements lors d'une de ses pauses déjeuners, et s'évade de sa vie triste et monotone. Et c'est filmé par Ellen Von Unwerth, ce qui ne gâche rien. C'est beau, grâcieux et ça touche une certaine idée du sublime...

1 commentaire:

Flabbergasted a dit…

Le premier film est un véritable enchantement. Beaucoup de raffinement, très peu de superflu et une musique des plus appropriées.
Le second est très beau aussi, mais plus chorégraphié donc moins de spontanéité.

Bonne année à toi par avance !