dimanche 20 avril 2008

Invitation aux Voyages

Une malencontreuse nausee ce matin m'empecha de me rendre au travail, et du me contraindre a rester a la maison toute la journee.

Apres avoir dormi de maniere totalement deraisonnable, et lu le VOGUE US de la couverture a la derniere page (de pub), je tournais un peu en rond a la maison.

De petits problemes techniques a ma Kompressor que j'ajournais sans cesse depuis 3 semaines, le garage etant ferme le week-end, et moi trop occupee pendant la semaine, au travail de 8h30 a 20h, je me forcais a mettre un jean (phenomene tres rare chez moi) et mettre le bout du nez dehors.

C'est ainsi que les miracles arrivent.

Une journee banale et ennuyeuse, une contrainte a accomplir, un ciel un peu couvert sous le soleil brulant.
En sortant du garage, je suis attiree par un entrepot bordeaux dans cette zone industrielle d'Al Quoz grise et poussiereuse.

EXOTICA, dit simplement l'enseigne.

Et je me souviens que Souperman a achete une somptueuse table antique chinoise, et un buffet asiatique antique peint a la main a cet endroit, dont il m'avait parle avec une flamme rare qui ne l'attise que lorsqu'il parle de sa collection de tapis caucasiens.

Il m'avait aussi parle de l'autre rarete de l'endroit, la proprietaire, une dame grecque sans age passionnee de voyages, et qui au terme d'une vie romanesque, avait pose ses malles dans cet entrepot de Dubai.

Enfin, l'histoire m'avait d'autant plus frappee que cette dame porte le meme prenom que le mien, prenom doux et rare, mais porte par des femmes assez exceptionnelles, chacune dans leur domaine.

Ainsi, ma voiture se gara d'elle-meme devant le portail, et j'entrai dans un cabinet des curiosites.

Un merveilleux bric-a-brac compose d'antiquites de Chine, Birmanie, Laos, Viet-Nam, Cambodge, Thailande. N'ayant encore visite que 3 de ses pays fantastiques, et revant de Birmanie depuis plus de 5 ans, je me perdais dans ce joyeux bazar. Je me sentais comme enfant, lorsque je m'enfermais dans le grenier de mes grands parents pour fouiller les antiquites.

Au detour d'un buffet et d'une console chinoise, je tombe sur la maitresse des lieux, et nous discutons la une bonne demie heure de voyages, guilin, les montagnes sacrees de yangshuo, angkor wat et les meandres du mekong.
J'en sors rasseneree, comme regeneree, avec la folle envie au ventre de conduire jusque l'aeroport de Dubai pour une de ces destinations exotiques, pour quelques mois sabbatiques.
Dans une grande ville comme Dubai, ou l'on court tellement qu'il est facile de perdre de vue ce que l'on est, qui l'on est, d'ou l'on vient, et ou l'on va, il existe parfois de ces moments magiques qui vous remettent sur les rails. Je n'ai que faire de l'argent, le pouvoir, l'amour et conduire une jolie voiture. Quand j'etais etudiante et que j'avais le temps de rever, j'ai toujours voulu un travail ou je gagne assez d'argent pour voyager, a present que je gagne bien ma vie, je me sens coincee et je n'ai plus de temps pour voyager.
En avant! Le desir de voyage me reprend, et je sens que je me suis re-connectee avec qui je suis vraiment, la part aventuriere en moi s'est reveillee cet apres-midi dans un entrepot poussiereux d'Al Quoz...
PS: la photo tout en haut, vous l'aurez reconnu, represente Angkor Vat au crepuscule, que j'ai visite en Novembre 2003. La photo en bas represente les montagnes sacrees de Yangshuo vues de Moon Hill, je l'ai prise en Juin 2005.

2 commentaires:

mzelle-fraise a dit…

comme tu as raison et comme je te comprends! je suis ravie de lire ton enthousiasme...

Flabbergasted a dit…

Le goût des voyages révèle un esprit libre, curieux et ouvert, la passion des antiquités une âme cultivée, déférente et humaine.

La magie des plus beaux paysages n'existe qu'à travers le regard de ceux qui savent les contempler...