lundi 13 août 2007

Un avant-gout du Liban

Aujourd'hui, Superfille-Ciel est malade.

C'est nul d'avoir 39 degres de fievre quand il fait 39 degres dehors!
Enfermee chez moi, je ne peux pas aller au bureau, la clim me tuerait, donc j'en profite pour classer les magazines caches sous mon lit, regarder pour la Xieme fois la Saison 6 de Sex and the City, ranger ma garde-robe, preparer ma valise, et lire Le Gout de Beyrouth (editions Le Petit Mercure) pour me mettre dans l'ambiance. Je me sens presque aussi excitee que Gerard de Nerval lors de son Voyage en Orient (un de mes bouquins preferes!), l'Opium en moins, c'est interdit aux Emirats Arabes Unis.

Hier je suis allee a la French Medical Clinic ici, les docteurs sont tous libanais et francophones. Quand j'ai dit a mon medecin, Issam, que j'allais a Beyrouth dans quelques jours et que je ne voulais pas y etre encore malade, il m'a immediatement recommande de rester a la maison, et me reposer pour etre en pleine forme pour le Liban. Immanquable, n'est-ce pas? Et il m'a fait un gentil certificat pour excuser mon absence au bureau.

Tant pis, ca me laisse le temps de preparer ma valise pour Beyrouth.
Grand dilemne devant l'eternel: je ne sais pas encore quoi porter au mariage. Comme vous l'avez vu dans le post precedent, il faut etre SEXY, et c'est un mariage le soir! Que pensez-vous de cette longue robe en soie Blumarine, avec ces sandales Louboutin+ sac Gucci? Eh oui, je me devoile, c'est moi au diner Harper's Bazaar de Dubai, le 28 mars dernier.

Enfin, pour ajouter une petite touche de culture a ce blog decidement tres superficiel, je vous offre un avant gout du Liban.
Deux mots: AMIN MAALOUF.
C'est un des plus grands ecrivains libanais vivants. Veinards, en plus, il ecrit en francais.
Jetez-vous sur Leon L'Africain, devorez Les Echelles du Levant, regalez-vous avec le Rocher de Tanios, abreuvez-vous des Jardins de Lumiere...
Bon appetit!

2 commentaires:

Flabbergasted a dit…

Echange de bons procédés, je te recommande vivement "L'usage du monde" de Nicolas Bouvier, qui aurait pu aussi s'appeler "Lettres Persanes", si ce titre n'était déjà attribué ^^.

La robe te va à ravir. Laisse-moi te dire que tu as de vraies jambes de sirène ! (Carlo ne croyait sans doute pas si bien dire... ;-)

Mais quand on est une belle du monde, la règle est de ne jamais porter la même robe pour deux grandes occases ! (n'est-ce pas très chère...^^)

Quant à la fièvre, elle a son charme : elle sublime la contemplation et mystifie les conversations comme rien d'autre, sans parler de la profusion psychédélique des rêves durant la nuit. En tout cas, bon rétablissement à toi et ne te plains plus que ta junior soit malade !

mzelle-fraise a dit…

You are GORGEOUS!!(j'attends toujours les photos du dressing le plus fabultuex de Dubaï!)