vendredi 10 août 2007

Radio Superfille-Ciel

Chers amis, admirateurs, fans, famille et ennemis,

Hier, j’ai fait ma première radio.
Je vous rassure tout de suite : je n’ai pas encore été sollicitée pour prendre la relève de Pascale Clark, ou présenter une chronique hebdomadaire sur la vie d’une jeune parisienne a Dubaï.
Non, j’étais invitée par ma copine irlandaise Shiobhan (prononcer Chivonne) pour une interview dans son émission quotidienne, le 12h-14h sur Dubaï Eye, 103.8 FM.
J’étais invitée pour « faire ce que je sais le mieux faire » (dixit un ami, qui se reconnaîtra ici), c'est-à-dire parler.
En l’occurrence, de mon dernier lancement parfum.
Ne rigolez pas, il s’appelle Sexy Little Things par Victoria’s Secret, et « la boîte est tellement sexy qu’elle siffle quand on l’ouvre ».
Ne riez pas, je ne l’ai pas inventé.
Bref, j’arrive à la radio après avoir bravé le trafic apocalyptique, et m’être perdue 10 fois entre Maktoum Bridge et Sheikh Rashid Hospital. J’étais là, toute intimidée de donner une interview en anglais, soucieuse que les auditeurs ne comprennent pas mon accent frenchy, et sur mon 31 (comme si les auditeurs pouvaient me voir !). Un grand moment de solitude dans ma vie, quand je fus accueillie par un gros local en dish-dash qui me fit asseoir dans le hall gigantesque un temps interminable, avant de m’introduire enfin en studio.

Et là Carlo, le co-présentateur du jour, m’embrasse 3 fois en me disant que je ressemble à une petite Carrie Bradshaw, tandis que Siobhan me félicite sur mes chaussures (RAFE New-York chez SAKS Fifth Avenue Dubai).


Il ne m’en fallait pas plus pour me mettre à l’aise. Nous reprenons l’antenne, et je prends ma voix la plus suave pour parler de Sexy Little Things, « the kittenish new beauty addiction by Victoria’s Secret ». Incroyable, j’étais lancée, et je m’entendais parler des ingrédients aphrodisiaques, de la boite sur laquelle un hologramme vous envoie des baisers, de la crème pour le corps à paillettes qui vous donnera envie de ronronner, de Victoria’s Secret, la marque la plus sexy au monde… Si mes frères m’entendaient, j’aurais droit à des moqueries jusqu'à la fin de ma vie ! Ma langue française a juste buté sur le mot « Body Butter » qui décidément est difficile à prononcer pour un palais français.

Après l’interview, quand je demandais à Siobhan et Carlo comment ils m’avaient trouvée, et si mon accent n’était pas trop prononcé, Carlo, assurément gay, sut trouver les mots pour me rassurer : « Girl, are you kidding, I bet you the guys were all ejaculating in their pants! » (Permettez-moi de ne pas traduire ce passage pour ne pas choquer les âmes sensibles).

Et dire que je suis invitée a nouveau pour parler de mon Very Voluptuous Lip Plumper, je n’ose imaginer ce que je vais provoquer…

3 commentaires:

Flabbergasted a dit…

C'est toi sur la photo ? Je suis vraiment curieux de voir à quoi tu ressembles... ^^

Superfille.Ciel@gmail.com a dit…

Ni sur l'une, ni sur l'autre, helas.
Un jour, peut etre, je me deciderai a sortir de l'anonymat, et mettrai de vraies photos de ma vraie vie a Dubai.
Y penser, tiens.

mzelle-fraise a dit…

Cette réflexion, tellement ga(ie)y, m'a beaucoup fait rire! à quand le podcast de cette émission?