dimanche 18 novembre 2007

J'envoie valser

Je ne shoppe plus jusque Noël.
Je sais, je l’ai déjà dit le mois dernier, et je vais finir par perdre toute crédibilité auprès de mes lecteurs. Mais qui pourrait résister à l’appel de Louboutin?

On dit souvent que seul le temps peut panser les peines de cœur.
Dans mon cas, on pourrait plutôt parler de Retail Therapy.
Que voulez-vous ?
Quand ma compagnie a organisé ses biannuelles « staff sale » (soldes au personnel), je savais que, suivant mon habitude, je ne m’en tirerais pas avec moins de 2 paires, comme chaque fois. Un instant, j’ai même failli me résigner, et ne pas y aller.
Un instant seulement.
Mais il me fallait accompagner la mère de Christopher, mon ami anglais dont les parents visitaient Dubaï, alors que lui-même était occupé à vendre des chaussures Lacoste. Toujours prête à rendre service, Superfille-Ciel a finalement accepté, bercée par l’espoir que Saks nous réserve encore de jolies surprises –mais pas trop quand même-.
Je ne fus pas déçue : tout leur stock était soldé à des prix indécents : on ne payait guère plus que 10% du prix de initial! Et comme j’ai une pointure rare (39) dans le Golfe (les arabes sont plutôt petites, donc ont des petits pieds), et que je n’aime que les chaussures hautes en couleurs, je me retrouvai donc au Paradis… ou en enfer, tant les chaussures soldées étaient à se damner !
Si le diable s’habille en Prada, les anges s’en chaussent aussi, et j’acquis ainsi ma 6 et 7eme paire avec allégresse. Ainsi que 9 autres paires de marques diverses...Louboutin, Marc Jacobs, Anne Klein, Alberta Ferretti, Francesca Giobbi,…
Renouant rapidement des liens oubliés avec le personnel odieux de Saks, je trahissais un instant mon ami A. et sympathisait avec l’immonde Nevid pour qu’il me mette mes 11 paires de chaussures de côté pendant que je choisissais des sacs à main, non moins soldés. Désolée, A., je sais que tu me pardonneras.
11 paires de chaussures, 3 sacs à main, et beaucoup trop de lingerie Dior pour une jeune femme seule plus tard, j’arrive enfin à la caisse.
Quand le pauvre vendeur arriva à bout de la pile de boîtes à chaussures amoncelées devant lui, il ne put s’empêcher de me jeter un coup d’œil perplexe.
Et je lui répondis du tac au tac, et d’un air décidé : « Je marche beaucoup ».
Je ne peux pas dire qu’il ait eu l’air de me croire, brandissant des Louboutin en soie blanche d’au moins 8 cm de hauteur, en me répondant d’un petit air narquois: « Je vois ça ! ».
Je n’allais pas me lancer dans des explications devant le vendeur ukrainien, mais elles ne sont pas toutes pour moi, bien sûr : certaines sont pour ma sœur, d’autres pour mes copines. Reste à savoir desquelles je veux me séparer.
La rumeur a vite fait le tour de ma compagnie (le téléphone arabe fonctionne décidément très bien à Dubaï…), ce qui m’a valu le surnom de « Carrie Bradshoe » le dimanche de retour au travail, mais je m’en fous. Et quand le lendemain j’ai appelé pour avouer que j’étais indisposée, et donc incapable de venir à mon tour vendre du Lacoste ou du Geox, il parait que certaines blagues ont couru disant que « she shopped till she dropped »*.
Mais si cela fait plaisir aux gens de parler, moi en attendant j’avance.
« Ne jamais renoncer, même lorsque ça tangue. C’est ce qui donne aux femmes leur démarche qui swingue : ce pas de deux entre le rêve et la réalité, avec leurs aspirations qui les tirent vers le haut et 10 cm de talons pour voir le monde différemment. Ça vacille, ça chaloupe, parfois ça chavire, mais c’est la vie. »*


Où vais-je exactement ? Est-il temps de changer de chemin ? Faut-il faire demi-tour ? Se perdre ? Oublier le droit chemin ?


On peut faire beaucoup de chemin parfois en ne bougeant pas d’un pouce.
Ou on peut voyager le monde sans que cela ne nous mène nulle part.


Moi je désire juste quelqu’un pour marcher à côté de moi, prendre ma main, et esquisser un pas de deux.
Et on verra où la danse nous mènera…
En avant la musique !
----------
*Valérie Toranian, directrice de la rédaction d’Elle.

13 commentaires:

Anonyme a dit…

Brillant. Cette Superfille-Ciel ira loin...

Anonyme a dit…

Burjuman ce samedi n'est ce pas ?
Hummm ...
Beaucoup de belles choses.
Tu es NOTRE Carrie ...
Que vive ce blog !

Anonyme a dit…

Question :

Les soldes "normales" a Dubai, elle debute quand ?

Merci Super Fille !

Flabbergasted a dit…

Superfille aurait-elle fait des émules ? :

"WASHINGTON (AFP) - Les millions de dollars qu'elle détournait lui servaient à assouvir des goûts de luxe: le FBI a découvert chez une fonctionnaire américaine de 51 ans quelque 68 paires de chaussures, 90 sacs à main de marque et une garde-robe de princesse.

Selon l'inventaire de la police fédérale, Harriette Walters, cadre des services fiscaux de la ville de Washington, semble avoir un faible pour Chanel, dont elle possède 47 sacs et 12 portefeuilles.

Le FBI a également saisi chez elle 15 portefeuilles Louis Vuitton, 13 montres dont une Rolex, une centaine de bijoux précieux, une garde-robe de 414 pièces, 1 oeuf Fabergé et une lampe Tiffany, relate le Washington Post publié samedi.

Mme Walter, accusée d'avoir détourné plusieurs dizaines de millions d'argent public via des chèques frauduleux, avec la complicité d'autres employés de son service, était en outre une adepte du jeu, titulaire de 16 cartes de casinos.

Férue de mode, elle aurait dépensé 1,4 million de dollars en sept ans chez Neiman Marcus, une chaîne de grands magasins haut-de-gamme. Son salaire de fonctionnaire était de 81.000 dollars par an."

mode de vie grenadine a dit…

Je te souhaite de trouver quelqu'un rapidement...La vie continue quoiqu'il arrive.
Tu as vu que les Anonymes ne sont pas tous mauvaise langue!

Frieda l'écuyère a dit…

"Je marche beaucoup". Avec ta permission, je m'en resservirai.

CECILE a dit…

Je découvre ton blog et là je suis époustouflée, bluffée ! Tu es la maîtresse des shoppeuses de ce Monde. Personne ne t'arrive à la cheville. ;-)
Non, mais sérieux tu vas toutes les porter ? Ou t'a besoin d'aide ? ;-)

Café Mode a dit…

Il m'a fait hurler de rire ton billet, merci beaucoup (ok j'avoue, surtout le "beaucoup trop de lingerie Dior pour une jeune femme seule", "je marche beaucoup" et "Carrie Bradshoe" (tu peux être fière d'un tel surnom)).

Anonyme a dit…

De la part d'isabelle, la copine d'Isabelle : Quel pied !
La prochaine fois pense à prendre une paire de 40 avec un petit talon pour une déjà grande.
Je te souhaite de rencontrer très vite un admirateur transi.

mode de vie grenadine a dit…

Je t'avais laissé un com, il y a une semaine : je ne le vois pas. C'était des encouragements...Tu as des lecteurs qui attendent tes nouveaux posts avec impatience!

Superfille.Ciel@gmail.com a dit…

Mode de vie grenadine: desolee d'etre aussi superficielle et distraite, j'ai du m'emmeler les pinceaux... J'ai encore pas mal de confidences a vous raconter, mais ma vie est un peu folle en ce moment. Je reve, je papillone et je butine..La suite de mes aventures dans le prochain post...

Anonyme a dit…

C'est bien de connaitre l'hsitoire ce grand pays.. le Liban!!
Mais, je me pose la question d'ou vous avez la supergeniale beauty que vous poussedez!?
cool_as__ice@hotmail.com

grenadine400@yahoo.fr a dit…

vivement la suite alors!